MCA-Niger célèbre la journée de la femme nigérienne

Le personnel de MCA-Niger s’est retrouvé ce mardi 17 mai 2022 pour des moments de partage afin de marquer la Journée nationale de la femme nigérienne (JNFN).

Les membres de MCA-Niger ont mis en relief la nécessité de promouvoir les droits des femmes et des jeunes pour des sociétés plus apaisées. 

Le thème retenu cette année est « Femme, actrice de la sécurité au sein de sa communauté ».

Pour le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou, la thématique est « parfaitement adaptée au Compact du Niger qui consacre une place importante à l’intégration de la femme, pilier fondamental de la construction d’une société paisible et harmonieuse. Lorsque la femme se porte bien, les sociétés vont mieux. »

La rencontre a été agrémentée de jeux et questions sur le genre et l’inclusion sociale ; des prix ont été décernés à ceux qui se sont distingués, le tout dans une ambiance détendue.

Le Compact régional Bénin-Niger, objet d’une rencontre à Cotonou

Dans la perspective du lancement imminent du Compact régional entre le Bénin et le Niger, consacré à la réhabilitation des routes qui relient les deux pays, une rencontre de haut niveau a regroupé le vendredi 13 mai 2022 à Cotonou des délégations béninoise, nigérienne et américaine.

Cette rencontre tripartite est la première sur la voie de la concrétisation du Compact Régional.

Point d’orgue des discussions, les conditions indispensables pour la réussite de ce projet en cours de formulation. Ces infrastructures routières devront contribuer à « promouvoir l’intégration régionale, l’accroissement du commerce dans la sous-région, ainsi qu’une meilleure coopération frontalière entre le Bénin et le Niger », affirme un communiqué de presse.

Améliorer la coopération frontalière

Les infrastructures prévues dans le cadre de ce Compact régional vont aider spécifiquement à fluidifier les échanges commerciaux entre le port de Cotonou et le Niger, tout en améliorant substantiellement la mobilité entre ces deux pays. « Cette rencontre, la première du genre, est l’étape clé sur la voie de la concrétisation de ce Compact Régional », s’est réjoui le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou.

Le Ministre nigérien des Affaires Etrangères, Hassoumi Massaoudou et la Vice-Présidente des Opérations de MCC, Kyeh Kim, ont signé le Protocole d’Accord de ce Compact Régional.

Les différentes parties ont signé un protocole d’accord qui précise les directives de l’Accord dont la signature est prévue en septembre prochain.

A préciser que le Bénin est à son deuxième Compact axé sur l’énergie, tandis que le Niger en est au tout premier. Ce Programme multidimensionnel mis en œuvre par MCA-Niger est consacré à l’agriculture, l’élevage, l’irrigation et à la réhabilitation des routes. La remise à niveau du tronçon Dosso-Bella (83 km) par MCA-Niger est une avancée majeure dans cette volonté de renforcer la coopération frontalière entre le Bénin et le Niger.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou s’est réjoui de ce pas important dans la concrétisation du Compact régional.

Ont pris part à cette rencontre trilatérale de Cotonou, côté béninois, le Ministre d’Etat de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, son homologue des Affaires Etrangères, Aurélien Agbénonci, des Infrastructures, Hervé Hêhomey et le Coordinateur de MCA-Bénin II, Gabriel Dégbègni. Le Niger était représenté par le Ministre d’Etat, des Affaires Etrangères, Hassoumi Massaoudou, celui des Finances, Ahmat Jidoud, le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou et le Coordinateur National chargé du développement du Compact Régional, Moussa Amadou.

La délégation américaine était composée entre autres de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Bénin, Brian Shukan, Kyeh Kim, Vice-Présidente Adjointe des opérations au Millennium Challenge Corporation (MCC) et de Kristin Penn, Directrice-pays MCC au Niger.

MCA-Niger fait don de 160 millions de FCFA d’équipements scolaires et médicaux aux communes de Konni et Tsernaoua  

Dans le cadre de la réhabilitation du périmètre irrigué de Konni, l’Etude d’Impact Environnemental et Social a mis en évidence un certain nombre de contrecoups négatifs sur l’environnement, la santé et la sécurité des populations. Des mesures d’atténuation, voire de suppression ont été proposées pour y faire face.

Ce don de MCA-Niger en équipements scolaires et médicaux s’élève à 160 millions de FCFA.

Dans cette perspective MCA-Niger a offert des fournitures scolaires, du matériel et équipements de santé pour soutenir certains centres de santé intégrés (CSI) et des écoles de Konni et Tsernaoua (région de Tahoua).

Ce don destiné à 10 écoles et 6 CSI des deux communes est composé entre autres de tables bancs, armoires, matériels médicaux, kits complets de réanimation pour nouveaux nés, du matériel pour les consultations prénatales, de petite chirurgie et de laboratoire, et du mobilier de bureau.

Le Préfet accompagné du Maire de la ville de Konni et des autorités coutumières, a présidé la cérémonie de remise en présence des inspecteurs départementaux de l’éducation primaire et secondaire et des représentants des bénéficiaires.

Respect de standards environnementaux

Le préfet Ralissoun Alili a remercié MCA-Niger pour ce don qui permet aux élèves, enseignants et agents de santé de travailler dans de meilleures conditions. 

 » Ce don est un appel au travail et à la rigueur pour que nos enfants bénéficient des avantages de l’instruction et qu’ils jouissent d’une bonne santé pour devenir les décideurs de demain « , a déclaré pour sa part le Directeur des Affaires Transversales de MCA-Niger, Justinien Bacirongo Binyoma.

Le respect de standards éprouvés en matière environnementale et sociale est une exigence majeure dans la mise en œuvre des projets du programme Compact du Niger.

Les études environnementales et sociales des périmètres irrigués en discussion à Maradi

Cette rencontre du 7 au 8 avril 2022, vise à évaluer les rapports provisoires de ces études dans le cadre de la réalisation des périmètres irrigués dans la région de Maradi. Ces études concernent les communes de Guidan Roumdji, Dan Goulbi et Sabon Machi, des zones d’intervention de MCA-Niger.

Cet atelier se donne en outre pour objectifs d’informer les populations des zones du projet sur l’ampleur des impacts potentiels et les risques environnementaux et sociaux des activités des projets afin que leurs attentes puissent être prises en compte. Il est également question de partager les trouvailles des études avec les différentes parties prenantes.

Etape non moins importante de ce processus, la validation des rapports des études d’impact environnemental et social de l’activité petite irrigation par le Comité ad ’hoc mis en place par le Ministère de l’environnement.

 

Elevage : lancement des travaux d’étude d’implantation des points d’eau et de balisage

Dans le cadre de l’activité d’élevage du Compact du Niger, une rencontre s’est déroulée ce 6 avril 2022 avec le prestataire chargé de faire l’implantation des points d‘eau et le suivi-contrôle des travaux de balisage des couloirs internationaux de transhumance.

Ces travaux devront avoir des impacts positifs sur la promotion de l’élevage.

Au cours de cette rencontre de lancement, le cabinet CETRI a présenté son équipe, son plan de travail et son approche.

Les travaux de balisage concernent 2 corridors d’une longueur total de 633,4 km. Quant à l’étude pour l’implantation des points d’eau elle portera sur 9 sites le long des corridors.

Les zones d’intervention de cette activité sur les couloirs internationaux de transhumance

Les zones concernées par la prestation sont la région de Dosso et de Tillabéry.

Ces activités vont promouvoir le développement de l’élevage dans ces régions.

Le pouvoir de police rurale, au centre d’une rencontre organisée par MCA-Niger

Dans le cadre de ses activités sur la gouvernance foncière, MCA-Niger a regroupé à Konni du 31 mars au 1er avril 2022, des parties prenantes pour une rencontre de partage d’expérience sur l’exercice du pouvoir de police rurale.

Il s’agit de partager les bonnes pratiques et les enseignements tirés de Konni en matière d’exercice de pouvoir de police rurale (dans le cadre de la réhabilitation du périmètre irrigué) et d’échanger sur les expériences issues des autres régions du pays.

Les résultats de cet atelier vont nourrir les réflexions sur les réformes du foncier au Niger.

Cet atelier répond aussi à la problématique du foncier rural qui peut être porteur d’iniquité et de conflits. Pour y faire face, la mise en place des dispositifs efficaces et efficients de régulation des marchés fonciers et des dynamiques foncières s’impose.

Les résultats de cette rencontre vont alimenter les réformes foncières engagées par le Secrétariat Permanent du Comité National du Code Rural pour améliorer le cadre législatif et réglementaire et les outils opérationnels de la police rurale.

 

Les membres de l’ANIDE formés en communication et plaidoyer

Nouvelle expression de la collaboration entre MCA-Niger et ses partenaires : des membres de l’Association nigérienne des importateurs et distributeurs d’engrais (ANIDE) ont été outillés en techniques de communication et plaidoyer.

Les participants ont été outillés aux techniques de communication et de plaidoyer.

La formation dispensée les 28 et 29 mars 2022 à Dosso a abordé les modules aussi importants que le Media Training, le Plaidoyer et la Prise de parole en public.

La quinzaine de participants ont pu appréhender les exigences des interactions avec les médias avec à l’appui des sessions pratiques face caméra. Ils ont notamment appris à utiliser les outils médias à l’instar de la conférence de presse et le point de presse.

Les actions de plaidoyer ont été l’autre temps fort de cette rencontre. « Ce sont des outils très importants qui vont nous aider à mieux mener nos actions en notre qualité d’opérateurs économiques spécialisés dans les engrais », a affirmé le Président de l’ANIDE Oumar Dia. Pour lui, le secteur privé des engrais a atteint une phase décisive de son existence avec la libéralisation des activités et doit être outillé pour mener à bien sa mission.

Des mises en situation ont permis d’appréhender les exigences de la Communication et du Plaidoyer.

Les techniques de l’art oratoire ont constitué le point d’orgue de ces deux jours de renforcement des capacités. Les formateurs Hans Masro et Garba Illo Mota (Cellule Communication de MCA-Niger) ont mis en relief les standards inhérents à la prise de parole en public, notamment la connaissance de son audience, l’argumentaire et surtout les considérations non verbales (la voix, la gestuelle) qui représentent 93% dans la capacité de persuasion d’un orateur.

Tout en se réjouissant de la qualité des enseignements dispensés, les participants venus de toutes les régions du Niger ont souhaité à l’unisson bénéficier d’autres formations.

Une cérémonie de remise d’attestation de participation a mis fin à cet atelier initié par la Cellule Communication de MCA-Niger.

MCA-Niger accorde 181 millions de FCFA de subventions à 3 organisations du monde rural

Trois organisations ont reçu le mardi 8 mars dans les locaux du Centre Culturel américain de Niamey des subventions d’un montant total de 312 285 dollars, soit 181 millions de FCFA. MCA-Niger avait déjà alloué plus de 3 milliards de FCFA à une vingtaine d’organisations.

Les bénéficiaires des subventions ont salué ce soutien de MCA-Niger qui va contribuer à améliorer leurs activités.

La cérémonie qui a été rehaussée par la présence de la Vice-Présidente de MCC, Fatema Sumar, constitue la dernière phase des remises des subventions au titre de la Facilité de Subventions du MCA-Niger.

« Le choix du secteur rural a été délibéré », selon le Directeur du projet Communautés Résilientes au Climat (CRC) Abdallah Maiguizo. « Ce secteur emploie 80% des populations nigériennes, dont la majorité constitue une couche vulnérable et pauvre. Le Compact leur est presque entièrement consacré dans leur lutte contre la pauvreté et la résilience au changement climatique. » a-t-il ajouté lors de son allocution.

MCC aux côtés des acteurs du monde rural

La vice-présidente du MCC, s’est réjouie d’être aux côtés de ces organisations rurales en ce jour symbolique du 8 mars, célébrant le courage et la détermination de la femme dans le monde.

Adama Labo, Présidente de l' Union Kande Gomni Tara (Gaya).
Adama Labo, Présidente de l’ Union Kande Gomni Tara (Gaya).

Les trois bénéficiaires de la subvention sont l’Entreprise Coopérative de Konni qui regroupe 1918 bénéficiaires directs dont 349 femmes et 1569 hommes, le Projet de transformation de riz paddy de la Scoops Kandé Gomni de Tara (Gaya) qui compte 237 bénéficiaires directs dont 211 femmes et 26 hommes et le Projet de transformation d’arachide et d’embouche bovine du Groupement Dogoney de Tchangalla de la région de Dosso.

Le Compact du Niger a prévu de subventionner des projets portés par les coopératives et groupements ruraux qui évoluent dans le domaine de la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles, par l’entremise d’un guichet spécial cogéré par MCA-Niger et son partenaire United States African Development Foundation (USADF).

 Les bénéficiaires saluent à l’unanimité cette manne de MCC

Les trois coopératives bénéficiaires de ces subventions, enthousiastes ne tarissent pas d’éloges à l’endroit du bailleur.

« Ce jour est une date mémorable pour l’ensemble des de 1720 membres de notre coopérative. Cette subvention vient à point nommé pour booster nos productions agricoles cette fois ci », reconnait Elhadji Moussa Mamane, Président de la Coopérative Allah Ka Taimakému de l’Aménagement Hydro Agricole (AHA) de Konni.

Elhadji Moussa Mamane, Président de la Coopérative Allah Ka Taimakému de Konni, recevant le certificat de la subvention des mains de la Vice-Présidente de MCC, Fatema Sumar.

Les femmes ont également exprimé toute leur gratitude à l’égard du Programme Compact qui vient soulager leurs peines. « Nous adressons nos sentiments de remerciements et de reconnaissance aux donateurs. Nous sommes très reconnaissantes à l’endroit de MCA-Niger pour cet appui. Nous nous engageons à bien utiliser cette subvention au profit des présentes et futures générations », a déclaré Adama Labo, Présidente de l’Union Kande Gomni de Tara (Gaya) dans une émotion à peine contenue.

Farouk Mamane, Président de la Coopérative des Jeunes de Tchangalla de Kargui Bangou (Dosso).

Avec donc ces trois subventions, MCA-Niger vient de boucler les opérations de subventions pour une enveloppe de 7,5 millions dollars.

Cet appui vise à booster les activités de ces structures afin de contribuer à lutter contre la pauvreté par la croissance économique.

Conseil d’Administration de MCA-Niger : l’Accord du Compact Régional Niger-Bénin attendu en septembre

 La 15e session du Conseil d’Administration de MCA-Niger tenue le mardi 8 mars 2022 a vu la participation de la Vice-Présidente de MCC, Fatema Sumar. Elle a annoncé l’augmentation de 5,6 millions de dollars l’enveloppe globale du Compact du Niger en raison notamment des effets pervers du Coronavirus.  Le budget du Compact passe de 437 millions à plus 442,6 millions de dollars (Près de 266 milliards FCFA).

Le Programme a été prolongé d’une année supplémentaire et prendra fin le 26 janvier 2024.

Préoccupations sur la réhabilitation du Périmètre de Konni

Après avoir passé en revue l’évolution des différents projets, les Administrateurs ont suivi avec attention un message de Fatema Sumar.

Elle s’est réjouie des efforts inlassables consentis par l’équipe de MCA-Niger dans la mise en œuvre du Compact, notamment la réhabilitation des routes, qui, de l’avis général, est une « satisfaction », selon le Ministre de l’Equipement.

Sur les autres projets, notamment la réhabilitation du périmètre irrigué de Konni, la Vice-Présidente de MCC a tiré la sonnette d’alarme sur des lenteurs constatées au niveau de l’entreprise et a exhorté MCA-Niger a redoublé d’efforts pour combler ces insuffisances relevées, afin de « terminer les travaux d’ici à la fin de l’année ».

Elle en a appelé à une plus grande implication des parties prenantes sur le plan administratif et institutionnel pour combler les attentes des communautés bénéficiaires.

Réajustements de la petite irrigation

A propos des activités d’irrigation de Sia-Kouanza (département de Gaya), quelque 100 hectares de terre seront mis en valeur dans un premier temps en s’assurant surtout de la pérennité de l’eau.

MCC a réduit la voilure des activités de petite irrigation prévues dans le projet Communautés Résilientes au Climat (CRC) pour tenir compte des contraintes de temps.

Compact Régional Niger-Bénin

Au chapitre des annonces, Fatema Sumar a informé les membres du Conseil d’Administration de la signature en septembre prochain de l’Accord du Compact Régional qui va regrouper le Niger et le Bénin.

Ce Programme de développement des routes est destiné à faciliter le flux des échanges entre les deux pays. Pour ce faire, la route Dosso-Niamey sera réhabilité du côté nigérien. Idem pour le corridor Cotonou-Dosso. Il a été aussi question de la modernisation des dispositifs commerciaux et douaniers entre les deux pays en vue d’optimiser les énormes investissements.

Soutien au Fonds Commun des Engrais

Les travaux de ce 15e Conseil d’Administration ont été en outre marqués par la signature d’une convention pour une subvention de 1.145.000 dollars (plus de 691 millions FCFA) en faveur du Ministère de l’Agriculture pour soutenir le Fonds Commun des Engrais (FCE). Egalement dans son escarcelle, 154.000 dollars (plus de 92 millions FCFA) alloués à Direction de l’Inspection et du Contrôle des Engrais (DICE).

Le Ministre de l’Agriculture a salué la contribution de MCA-Niger au Fonds Commun des Engrais (FCE).

Il s’agit là d’efforts substantiels de MCA-Niger pour soutenir la Réforme du secteur des engrais engagée par le gouvernement nigérien.

Le Ministre de l’Agriculture, Alambedji Abba Issa a salué ainsi cet appui de MCA-Niger, qui, a-t-il dit contribuera incontestablement à réussir le processus de la réforme déjà en cours dans le pays.

Quant au Président du Conseil d’Administration de MCA-Niger, il s’est félicité de l’accompagnement constant de MCC dans la mise en œuvre du Compact et a réitéré à la Vice-Présidente Fatema Sumar, toute l’entière disponibilité des plus hautes autorités du Niger à contribuer à l’atteinte des résultats de cet ambitieux Programme.

La Vice-Présidente de MCC reçue en audience par le Président Mohamed Bazoum

En visite de travail au Niger, la Vice-Présidente de MCC, Fatema Z. Sumar a échangé au cours d’une entrevue ce mardi 8 mars 2022 avec le Président nigérien.

Les discussions ont porté sur le Programme Compact en cours de mise en œuvre dans le pays.

MCC, le bailleur a augmenté l’enveloppe de cet ambitieux programme de 5,6 millions la portant à 444 millions de dollars (près de 268 milliards FCFA) pour tenir compte des effets pervers du Coronavirus sur l’exécution des projets.

Le DG de MCA-Niger, Mamane Annou (2e de la droite) a pris part à l’audience.

Autre point d’orgue de cet entretien, la préparation du Compact Régional entre le Niger et le Bénin consacré au développement des routes du corridor Cotonou-Niamey afin de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays.