MCA-Niger sensibilise des communautés de Dosso sur les actes fonciers

Dans la mise en œuvre de l’activité Agriculture résiliente au climat (CRA), en particulier des Sous-ICRIPs (Plans d’Investissements Résilients au Climat), des études Etudes d’Impact Social ont été menées sur les différents sites prévus pour les infrastructures relatives à la petite irrigation dans la région de Dosso.

Les communautés ont adhéré à la proposition de retrait d’actes fonciers non conformes.

Malheureusement, des actes de transaction foncière (actes de donation) ont été établis à ce stade contrairement à l’esprit de la norme d’acquisition des terres (NP5 de la SFI) et des standards de l’Etat en matière de sécurisation foncière.

Cette mission est destinée à échanger avec les communautés concernées et surtout inviter l’autorité compétente à prendre un arrêté pour le retrait des actes concernés.

Pour ce faire, la mission de MCA-Niger a organisé depuis le 31 mai 2022 des rencontres publiques dans la commune de Kargui-Bangou, notamment les villages de Toulmey, Boulal, Tamo Koira, Rabba et la commune de Tessa, précisément les villages de Mamane dey, Falwal-Tessa, Leyley-Gorou et Tourobon.

 

Au terme de ces échanges, les communautés locales ont unanimement marqué leur adhésion à la nouvelle démarche qui a permis aux autorités communales de prendre un arrêté portant sur le retrait des actes non conformes.

MCA-Niger est appuyé dans cette activité par le Secrétariat Permanent du Comité National du Code Rural et ses démembrements et les autorités municipales des communes visitées.

MCA-Niger fait don de 160 millions de FCFA d’équipements scolaires et médicaux aux communes de Konni et Tsernaoua  

Dans le cadre de la réhabilitation du périmètre irrigué de Konni, l’Etude d’Impact Environnemental et Social a mis en évidence un certain nombre de contrecoups négatifs sur l’environnement, la santé et la sécurité des populations. Des mesures d’atténuation, voire de suppression ont été proposées pour y faire face.

Ce don de MCA-Niger en équipements scolaires et médicaux s’élève à 160 millions de FCFA.

Dans cette perspective MCA-Niger a offert des fournitures scolaires, du matériel et équipements de santé pour soutenir certains centres de santé intégrés (CSI) et des écoles de Konni et Tsernaoua (région de Tahoua).

Ce don destiné à 10 écoles et 6 CSI des deux communes est composé entre autres de tables bancs, armoires, matériels médicaux, kits complets de réanimation pour nouveaux nés, du matériel pour les consultations prénatales, de petite chirurgie et de laboratoire, et du mobilier de bureau.

Le Préfet accompagné du Maire de la ville de Konni et des autorités coutumières, a présidé la cérémonie de remise en présence des inspecteurs départementaux de l’éducation primaire et secondaire et des représentants des bénéficiaires.

Respect de standards environnementaux

Le préfet Ralissoun Alili a remercié MCA-Niger pour ce don qui permet aux élèves, enseignants et agents de santé de travailler dans de meilleures conditions. 

 » Ce don est un appel au travail et à la rigueur pour que nos enfants bénéficient des avantages de l’instruction et qu’ils jouissent d’une bonne santé pour devenir les décideurs de demain « , a déclaré pour sa part le Directeur des Affaires Transversales de MCA-Niger, Justinien Bacirongo Binyoma.

Le respect de standards éprouvés en matière environnementale et sociale est une exigence majeure dans la mise en œuvre des projets du programme Compact du Niger.

Les études environnementales et sociales des périmètres irrigués en discussion à Maradi

Cette rencontre du 7 au 8 avril 2022, vise à évaluer les rapports provisoires de ces études dans le cadre de la réalisation des périmètres irrigués dans la région de Maradi. Ces études concernent les communes de Guidan Roumdji, Dan Goulbi et Sabon Machi, des zones d’intervention de MCA-Niger.

Cet atelier se donne en outre pour objectifs d’informer les populations des zones du projet sur l’ampleur des impacts potentiels et les risques environnementaux et sociaux des activités des projets afin que leurs attentes puissent être prises en compte. Il est également question de partager les trouvailles des études avec les différentes parties prenantes.

Etape non moins importante de ce processus, la validation des rapports des études d’impact environnemental et social de l’activité petite irrigation par le Comité ad ’hoc mis en place par le Ministère de l’environnement.

 

Le pouvoir de police rurale, au centre d’une rencontre organisée par MCA-Niger

Dans le cadre de ses activités sur la gouvernance foncière, MCA-Niger a regroupé à Konni du 31 mars au 1er avril 2022, des parties prenantes pour une rencontre de partage d’expérience sur l’exercice du pouvoir de police rurale.

Il s’agit de partager les bonnes pratiques et les enseignements tirés de Konni en matière d’exercice de pouvoir de police rurale (dans le cadre de la réhabilitation du périmètre irrigué) et d’échanger sur les expériences issues des autres régions du pays.

Les résultats de cet atelier vont nourrir les réflexions sur les réformes du foncier au Niger.

Cet atelier répond aussi à la problématique du foncier rural qui peut être porteur d’iniquité et de conflits. Pour y faire face, la mise en place des dispositifs efficaces et efficients de régulation des marchés fonciers et des dynamiques foncières s’impose.

Les résultats de cette rencontre vont alimenter les réformes foncières engagées par le Secrétariat Permanent du Comité National du Code Rural pour améliorer le cadre législatif et réglementaire et les outils opérationnels de la police rurale.

 

Voyage de presse sur les chantiers du Compact du Niger

Après la région de Dosso, le voyage de presse a regroupé ce samedi 19 février 2022 à Konni, une vingtaine de journalistes venus de la région de Tahoua.

Dans un premier temps l’équipe communication de MCA-Niger leur a fait le bilan de quatre ans de mise en œuvre des différents projets du Compact à travers une vidéo.

Visite de la base-vie du chantier de Konni.

Les journalistes se sont déportés ensuite sur le chantier du périmètre irrigué en réhabilitation avec à la clé, 62% de taux de réalisation des travaux axé essentiellement sur le revêtement en béton armé des différents canaux d’irrigation.

Le point des travaux avec différents techniciens rencontrés sur place. 

Après Konni, Maradi va constituer la 3e et dernière étape de cette mission avec la visite de projets financés par MCA-Niger dans le cadre de l’agriculture Agriculture Résiliente au Climat.

Voir aussi l’étape de Dosso sur la RN7 

 

MCA-Niger et ses partenaires ont échangé sur la sécurisation foncière des exploitants agricoles du périmètre de Konni

Cette rencontre technique tenue le jeudi 17 février 2022 vise à harmoniser les points de vue et les attentes des différentes parties prenantes sur l’inscription des droits fonciers des détenteurs de parcelles sur le titre foncier du périmètre irrigué de Konni.

Au tour de la table, les parties prenantes au chantier de Konni.

Au cours des travaux, les participants ont planché sur les enjeux liés à la production des documents fonciers relatifs à la sécurisation des personnes affectées par le projet (PAP). Ils ont également évoqué des options éclairées pour assurer la sécurisation foncière des PAPs conformément aux textes en vigueur.

Au terme des échanges, les parties prenantes à ce projet du périmètre irrigué de Konni (Cadastre, ONAHA, le Consultant MSA) ont mis sur pied un comité restreint chargé de choisir l’option idoine et proposer une feuille de route pour la conduite du processus d’inscription.

Rodrigue Bationo, Manager du Foncier à MCA-Niger a salué la qualité des discussions. « L’inscription des droits fonciers des personnes affectées par le projet au Titre Foncier-Mère du périmètre de Konni confère aux exploitants plus de sécurisation juridique. Le certificat qui leur sera délivré est opposable au tiers « , a-t-il expliqué.

Sia-Kouanza : MCA-Niger en mission d’identification de forages test pour la modélisation hydrogéologique de la basse terrasse

Depuis le 26 janvier dernier, une équipe de MCA-Niger sillonne le département de Gaya (Sud-ouest du Niger) pour reconnaitre les sites probables d’implantation des forages tests et identifier leurs propriétaires.

Après cette étape d’identification des propriétaires terriens, le consultant SONED/MSA vont avoir des séances d’information, d’explication et de médiation afin d’obtenir de chaque propriétaire terrien son consentement volontaire sur les impacts des travaux de réalisation des forages test.

Le projet de petite irrigation de Sia-Kouanza a débuté par l’évaluation des ressources en eau disponibles à travers la réalisation de forages tests et des piézomètres (forage non exploité pour mesurer la pression de l’eau souterraine) pour la surveillance de la nappe phréatique.

L’équipe à la recherche d’un point avec les GPS.

Actuellement un peu plus d’une dizaine de forages font l’objet d’un suivi mensuel depuis février 2020. La présente mission permettra d’identifier les sites d’implantation de 19 forages supplémentaires et leurs piézomètres respectifs. Une fois réalisés, ces ouvrages vont donner des renseignements précis qui permettront de faire un modèle hydrogéologique de simulation pour pouvoir planifier les ressources en eau de la basse terrasse de cette zone.

Le Consultant chargé de la modélisation est l’université du Nevada à Las Vegas (UNLV), spécialisée dans les travaux d’irrigation en zones arides.

L’UNLV est épaulée par les groupements Studi International, SONED/MSA et la Commune de Tanda.

Parallèlement à ces travaux techniques pointus, les équipes vont à la rencontre des populations afin d’obtenir leur consentement à l’issue d’une assemblée villageoise. Durant ces échanges, sont abordés les questions relatives à la propriété du lieu d’implantation du site choisi, l’objectif du projet d’implantation des forages tests et le contenu de la norme n°5 de la Société Financière Internationale (SFI) sur l’acquisition des terres.

Assemblée villageoise. Avoir le consentement libre et éclairé des communautés, une exigence majeure de la mise en œuvre des projets de MCA-Niger.

Le modèle hydrogéologique de la basse terrasse de Sia Kouanza une fois réalisé, sera le troisième du genre au Niger. Le premier modèle a été fait sur la nappe de Rharous à Agadez et le deuxième est celui de Goudou Machaya à Zinder.

Ce modèle une fois conçu permettra de disposer d’une connaissance précise de l’évolution de la nappe et de son potentiel. Il constituera alors un outil de décision indispensable pour tous les projets inhérents aux ressources en eau de la zone.

 

Périmètre de Konni : le Comité Technique Restreint d’Orientation mis sur pied

Une rencontre regroupant les différentes parties prenantes et le consultant CACG s’est tenue ce vendredi 15 octobre 2021 à Niamey pour mettre en place le Comité Technique Restreint d’orientation.

La réhabilitation du périmètre irrigué de Konni a prévu la mise en place d’un certain nombre de structures dont l’Association des usagers de l’eau d’irrigation (AUEI).

Le Comité restreint va contribuer à une gestion rationnelle de l’eau d’irrigation.

Hors aménagement, de nombreux usagers prélèvent de l’eau dans les réservoirs d’alimentation, dans le canal d’amenée et dans les forages autour des infrastructures avec un impact direct sur la ressource en eau disponible pour l’aménagement hydroagricole de Konni et sur les services de gestion de l’eau et de collecte de la redevance par l’AUEI.

Pour relever ces défis et réaliser une gestion rationnelle et pour la pérennisation du précieux liquide, il a été recommandé la mise sur pied d’un Comité Technique Restreint d’orientation au niveau national afin d’orienter les choix en cours d’étude et aider à la formulation du plan d’actions en fonction des résultats obtenus.

 

 

 

 

Projet de petite irrigation à Sia-Kouanza : les entreprises informées sur les offres

Cette rencontre organisée ce jeudi 14 octobre 2021 sous forme de visioconférence, est destinée à sensibiliser les prestataires sur le projet d’aménagement des périmètres de Sia-Kouanza (région de Dosso) afin qu’ils puissent mieux appréhender les possibilités de collaborer avec MCA-Niger.

Ces nouveaux périmètres seront réalisés dans les communes de Tanda et Sambéra sur une superficie de 640 hectares. Cinq zones d’aménagement réparties en trois tranches sont concernées

Ce projet d’irrigation permettra de mettre en valeur 3500 ménages, soit environ 35000 bénéficiaires directs.

Après la présentation du projet, les participants ont eu droit à un exposé sur les exigences et les particularités des procédures de passation de marché appliquées par MCA-Niger.

Ce projet d’irrigation va impacter 35000 bénéficiaires directs.

Les différentes réponses apportées par les services techniques de MCA-Niger ont éclairé les lanternes des uns et des autres.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou a émis le vœu de voir beaucoup de prestataires manifester leurs intérêts aux offres en préparation pour la mise en œuvre de cet important projet.

 

 

 

 

 

Konni bénéficie de pluies exceptionnelles

Les importantes pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur Konni sont de bon augure pour les activités culturales.

Les travaux de réhabilitation du périmètre sont en cours. Une fois remise à neuf cette infrastructure stratégique devra booster la production agricole.

Le barrage de Mozague, un maillon essentiel de l’infrastructure d’irrigation.

Dans son approche, MCA-Niger forme les exploitants pour améliorer leurs activités.

C’est dans cette perspective que des coopératives ont été mises sur pied, idem pour l’Association des usagers d’eau d’irrigation, pour une gestion rigoureuse et optimale du précieux liquide par les communautés.

Vidéo Barrage de Mozagué

Konni esr bien arrosée ces derniers jours. Le présage d'une bonne saison agricole.

Publiée par MCA-Niger sur Mercredi 5 août 2020