La restructuration des coopératives de Konni au centre d’une rencontre

Le Cabinet Cowater/CECI, MCA-Niger et les parties prenantes aux travaux d’irrigation de Konni se concertent dans la perspective de la reprise des activités sur le périmètre irrigué dont les travaux de réhabilitation vont commencer sous peu.

Les différentes parties prenantes aux activités d’irrigation de Konni ont pris part à la réunion.

Cette activité s’inscrit dans le mandat des Services de gestion et de la facilitation des activités sur le marché du Compact dont l’objectif majeur consiste notamment à assurer une meilleure promotion des coopératives et associations de producteurs et productrices fortes, indépendantes et viables.

Le souci de la bonne gouvernance a guidé les travaux qui ont réuni une quarantaine de participants, de véritables parties prenantes dans la mise en œuvre des réformes prévues par le programme Compact.

L’audit de la situation des coopératives a révélé d’énormes insuffisances tant au niveau de l’organisation de la gouvernance que des services rendus aux membres.

Les acteurs de cette activité sur le périmètre vont échanger sur les moyens de rendre le secteur de l’irrigation plus efficace et profitable à tous ceux qui y investissent.

Le périmètre irrigué de Birni N’Konni qui va être réhabilité couvre une superficie de 2452 hectares.

Reforme de l’entretien routier au Niger

La réforme sur l’entretien routier a été mise en en place avec l’appui de MCA-Niger, l’Union Européenne et la Banque Mondiale.

Elle comprend notamment :

–        La création et l’opérationnalisation du FER2G ( Fonds d’entretien routier 2e génération ) sous la double tutelle du Ministère des Finances et de celui de l’Equipement

–        La création et l’opérationnalisation de l’AMODER (Agence de maitrise d’œuvre de l’entretien routier) sous la tutelle du Ministère de l’Equipement

–        La création et l’opérationnalisation de la CACER (Cellule d’audit courant d’entretien routier) sous la tutelle du Ministère des Finances

–        L’adoption d’un plan pluriannuel d’entretien routier par le Ministère de l’Equipement

RN7 : le consultant BERD présenté aux autorités

Ce 18 février, l’équipe foncier et réinstallation du MCA-Niger a débuté les travaux de remise de sites au cabinet BERD chargé de la réalisation et de la mise en œuvre du Plan d’Action de Réinstallation (PAR) pour la RN7, RN35 et la Route Rurale Sambéra.

Les responsables de BERD ont été présentés par la même occasion aux différentes autorités administratives et coutumières des zones concernées ; il s’agit notamment de Dosso, Birni N’Gaouré et Fabirdji. Ces dernières ont particulièrement mis l’accent sur la prise en compte exhaustive durant les recensements des personnes qui seraient affectées par les travaux de réalisation et de réaménagement des différents tronçons.

Elles ont exprimé leur enthousiasme et soutien à ces différents projets pour le bien de toute la communauté.

A la préfecture de Dosso.
Echanges avec le Gouverneur de la région de Dosso.

Le Directeur de Programme de MCA-Niger, Moussa Mahamane Chano  a mis l’accent sur le respect des délais dans l’exécution de l’étude des différents PAR qui seront suivis des travaux proprement dits.

 

Opportunités – Secteur Privé

Le Millennium Challenge Account – Niger (MCA-Niger) en charge de l’exécution du programme Compact accorde au secteur privé un rôle prépondérant et veut assurer la durabilité de ses projets en l’y intégrant de manière transversale.

Le secteur privé comme axe stratégique majeur dans les activités du Compact constitue une innovation majeure dans l’approche du développement rural et agricole durable au Niger.

Elle vise la mise en œuvre efficace et la durabilité des acquis découlant des projets du programme Compact.

Le MCA-Niger adopte une approche ouverte et volontariste, à travers une collaboration plus étroite. Cette approche volontariste sera encouragée afin de rechercher les partenaires du secteur privé pouvant participer à la réalisation des objectifs du Compact Niger.

Le MCA-Niger en partenariat avec le département Finance Investissement and Trade (FIT) de MCC a lancé un processus de réflexion stratégique afin de développer une stratégie de mobilisation et d’engagement du secteur privé (SMEdSP) visant à fournir des orientations pratiques qui permettront aux bénéficiaires d’engager une collaboration et d’établir des partenariats avec les producteurs et productrices dans les zones d’intervention du compact.

Objectif global :

Contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017 2021) du Niger notamment à l’axe 3 Accélération de la croissance économique cadrant parfaitement au résultat recherche par le MCA Niger et le MCC : la réduction de la pauvreté à travers la croissance économique.

Objectifs spécifiques :
  • Contribuer à l’augmentation des ventes et des revenus des producteurs et productrices ;
  • Contribuer à la création d’un environnement propice au développement de l’agrobusiness ;
  • Assurer la durabilité des investissements du compact ;
  • Contribuer à l’axe 3 du Plan de Développement Economique et Social (PDES) notamment les points 5 : Développement du secteur privé et 6 : Sécurité alimentaire et développement agricole durable.
OPPORTUNITÉS DIRECTES

1- Appels d’offres et fourniture de services et bien matériels et intellectuels directement ou grâce à la sous-traitance ;

Les opportunités pour renforcer l’écosystème des agro-entreprises

2- Achat et fourniture des produits agro pastoraux, des intrants et du matériel agricole ;
3- Services d’accompagnement agricole ;
4- Développement des filières et des chaînes de valeurs agricoles ciblées ;

Opportunités pour mobiliser les ressources additionnelles

5- Investissements parallèles et financements supplémentaires.

Les opportunités se trouvent dans les régions et communes bénéficiaires directes du Compact dans les activités suivantes :

1- Les périmètres irrigués

Konni (Tahoua) et Sia Kouanza (Dosso)

2- Les infrastructures routières

Gaya, Margou et Sambera (Dosso) 

3- La facilité de subventions (CRA)

18 communes (Dosso Maradi Tahoua Tillabéry)

4- Le financement des plans de développement communaux (CRA ET PRAPS)

36 communes (Dosso, Maradi, Tahoua et Tillabéry)

* Les communes marquées d’un astérisque sont des communes couvertes par des activités PRAPS et CRA

AXE 1 : Le transfert de technologies, de compétences et de capitaux dans la production
  • Technologies

Entreprises, institutions et Startups dans les domaines suivants :

  • Nouvelles technologies de l’information et de la communication
  • Innovation dans les techniques de production, d’irrigation, de transformation, de commercialisation, etc.
  • La production de l’énergie solaire
  • La production Bio
  • La certification des produits agricoles aux normes internationales
  • Compétences

Les institutions publiques
Startups agricoles
Cabinets d’études
Organisations Non Gouvernementales (ONGs)
Partenaires techniques et financiers

  • Capitaux

Les Partenaires techniques et financiers
Les institutions financières et de micro finance
Les micro petites et moyennes entreprises
Les investisseurs nationaux et internationaux
Les structures d’intermédiation financières
Les investisseurs d’impact etc.

AXE 2 : La transformation
  • Transformateurs
  • Agro-industriels
AXE 3 : Le transport et logistique de produits agricoles
  • Services de Transport et de logistiques
AXES 4 : L’accès aux marchés locaux, nationaux et internationaux
  • Intermédiaires
  • Commerçants
  • Agro-industriels
  • Marches et Supermarchés
  • Fournisseurs d’intrants et de matériels agricoles

En plus de contribuer à la réduction de la pauvreté une collaboration avec le MCA-Niger peut donner les avantages de compétitivité et de croissance des entreprises nationales dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage, l’irrigation, le transport/logistique des produits agricoles et la construction et l’entretien des infrastructures routières.

Avantages des partenaires du secteur privé dans le cadre d’une collaboration avec le MCA-Niger

Le Directeur Général du MCA-Niger rencontre les autorités de Dosso 

 La région de Dosso bénéficie de la mise en œuvre du Compact du Niger par la réalisation de l’aménagement hydroagricole de Sia-Kouanza-Tondika, la réhabilitation de plusieurs voies de communication.

Le Directeur Général de MCA-Niger se trouve depuis le 25 Janvier dans la région pour échanger avec les responsables locaux au sujet de ce Programme. Il en a profité pour présenter le cabinet d’études STUDI International aux autorités.

Pour Mamane Annou, cette visite s’inscrit résolument dans la volonté d’« asseoir les bases d’une collaboration fructueuse entre STUDI International et toutes les parties prenantes de la région de Dosso. »

STUDI est chargé de finaliser les Etudes d’Avant-Projet Sommaire et d’Impact Environnemental et Social de même que la réalisation des Etudes d’Avant-Projet Détaillé pour l’aménagement hydroagricole de Sia-Kouanza-Tondika.

Soutien appuyé des autorités régionales

La délégation de MCA-Niger a rencontré hier les autorités politiques, administratives et les responsables des services techniques de la région au cours d’une cérémonie officielle présidée par le Gouverneur de Dosso.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou a exhorté ses interlocuteurs à apporter tout l’appui nécessaire à STUDI International dans la conduite de sa mission.

Le Gouverneur de Dosso a réaffirmé l’engagement des autorités administratives et des services techniques de sa région à accompagner cet « important programme de développement au profit des populations de la région de Dosso. »

La mission sera ce dimanche et lundi à Gaya où elle rencontrera également les autorités administratives, les élus et les services techniques départementaux avant de procéder à la remise officielle des sites de l’aménagement hydro-agricole de Sia-Kouanza-Tondika au consultant STUDI International.

Le Compact est un Programme de cinq ans financé à hauteur de 437 millions de dollars par les Etats Unis pour contribuer à lutter contre la pauvreté au Niger.

Réunion de lancement des études pour l’AHA de Sia-Kouanza

Le lancement officiel des activités pour la finalisation des Études d’Avant-Projet Sommaire et d’Impact Environnemental et Social, la réalisation des Etudes d’Avant-Projet Détaillé pour les travaux d’Aménagement hydroagricole de Sia-Kouanza-Tondika, a eu lieu ce mercredi 23 Janvier.

Les responsables de MCA-Niger et de STUDI, le cabinet chargé de conduire les études ont échangé sur les différents contours de ce projet, qui a précisé le Directeur Général de MCA-Niger, aura un rôle catalyseur dans la lutte contre la pauvreté, cheval de bataille de MCA-Niger et son bailleur de MCC. « C’est un objectif extrêmement ambitieux qui ne se réalisera que grâce à la mobilisation de tous », a déclaré Mamane M. Annou.

Kristin Penn, la Directrice résidente de MCC a salué cette étape et souhaité que les études se fassent avec célérité afin de déboucher sur les travaux proprement dits.

A l’instar du périmètre irrigué de Konni, l’Aménagement hydroagricole de Sia-Kouanza-Tondika (région de Dosso) va favoriser la production agricole, aider à améliorer les techniques culturales, tout en rendant les communautés bénéficiaires résilientes aux chocs climatiques.

Un peu plus tôt dans la matinée, le Directeur de MCA-Niger et les responsables de STUDI ont signé les documents contractuels.

Plusieurs entités impliquées dans la mise en œuvre de ce projet ont pris part à cette rencontre de démarrage des études pour l’Aménagement hydroagricole de Sia-Kouanza-Tondika.

Valeurs du MCA-Niger

Les valeurs fondamentales de MCA-Niger se résument dans l’acronyme C.L.E.A.R. (Collaboration, Learning, Excellence, Accountable, Respect).

Travail d’équipe

Nous travaillons ensemble vers des objectifs clairs et communs avec un esprit de créativité et de travail d’équipe. Nous croyons qu’apporter différentes perspectives à la table, permet de trouver les meilleures solutions. 

Toujours apprendre !

Nous avons une approche critique des hypothèses et cherchons à comprendre ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi. 

Ne pas atteindre un objectif peut être une source importante d’apprentissage et nous appliquons et partageons ces leçons de manière générale. 

Viser l’excellence

Nous avons une vision de MCC comme un chef de
file  dans le développement mondial, et nous avons des exigences
et standards élevés pour nous-mêmes et les autres pour  faire
avancer la lutte contre la pauvreté dans le monde. 

Soyons responsable !

Nous assumons nos actions, sommes honnêtes au sujet de nos limites et de nos faux pas et nous sommes tous responsables des bonnes performances. 

Nous faisons preuve de  transparence et expliquons nos décisions. 

Respecter les individus et les idées

Nous sommes inclusifs, agissons avec humilité et apprécions la diversité des idées. Nous nous écoutons et entretenons de solides relations de travail avec nos collègues du MCC, des pays partenaires et de la communauté du développement.