Les démarches d’élaboration des conventions locales de gestion des ressources naturelles au centre d’une rencontre

MCA-Niger organise trois ateliers à cette fin.

La première du 7 au 11 novembre 2022, a regroupé les acteurs communaux de Tanda, Tounouga, Gaya, Konni et Tsernaoua.

La deuxième en cours regroupe les cadres du Secrétariat Permanent National du Code Rural et de l’équipe foncier de MCA-Niger.

La dernière session concerne les membres du Comité technique d’élaboration des conventions locales, a trait aux ressources naturelles que chaque commune souhaiterait sauvegarder.

Les responsables des communes auront un rôle prépondérant dans la préservation des ressources naturelles de leurs localités.

Cette activité rentre dans le cadre du renforcement des capacités techniques des communes dans l’appropriation des démarches et outils de gestion des ressources partagées dont la survie reste menacée par les actions de l’Homme.

Ce processus va se poursuivre plus tard avec des règles de gestion soumises à la validation du conseil municipal de chaque commune.

Le Plan Urbain de Référence de Konni validé

Au terme des échanges les 25 et 26 octobre 2022, le Plan Urbain de Référence (PUR) de la Commune Urbaine de Konnia été  a été validé sous réserve des commentaires émis.

Cette initiative intervient dans le cadre de la réhabilitation du périmètre irrigué de Konni. MCA-Niger apporte un appui à la commune urbaine de Birni N’Konni pour l’élaboration de ce plan.

Le PUR est un outil simplifié de planification urbaine qui encadre le développement de la ville sur une période de 15 ans.

Il s’agira de veiller à une croissance cohérente du centre urbain et sa coexistence harmonieuse avec le périmètre irrigué réhabilité.

Lire aussi : https://www.mcaniger.ne/2022/08/25/rencontre-autour-de-lactualisation-du-plan-durbanisme-de-la-ville-de-konni/

 

Les projets de MCC au centre d’une entrevue entre le Président Bazoum et la Présidente de MCC

La Présidente de MCC a été reçue en audience le mercredi 21 septembre à New York par le Chef de l’Etat nigérien, Mohamed Bazoum.

Alice Albright et le Président nigérien ont échangé sur les investissements du Millennium Challenge Corporation (MCC) au Niger à travers le Compact, un Programme de développement d’un budget de plus de 250 milliards de FCFA sur cinq années.

Le Président Bazoum et son hôte ont passé en revue les investissements de MCC au Niger. Crédits Photo MCC.

Egalement abordé au cours de cette entrevue, le Compact régional Niger-Bénin, en préparation.

Ce Compact régional est destiné à faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays par le truchement de routes réhabilitées.

Lire aussi : https://www.mcaniger.ne/2022/08/15/compact-regional-negociations-entre-mcc-et-le-gouvernement-nigerien/

 

Périmètre irrigué de Konni : début des tests techniques

Les tests en vue de s’assurer du bon fonctionnement des équipements du Périmètre irrigué de Konni sont en cours.

Selon l’entreprise des travaux, les tests se passent sans accrocs.

La réserve tampon de Tchiérassa.

Cette étape est fondamentale afin de procéder à l’utilisation prochaine dans des conditions optimales de cette infrastructure de 3000 hectares, remise à neuf dans le cadre du Compact du Niger.

Le Canal d’amené.

Le périmètre va favoriser la production agricole en toutes saisons pour contribuer à lutter contre la pauvreté par la croissance économique.

Le personnel de MCA-Niger formé à la réinstallation

Le déplacement volontaire et involontaire, de même que la réinstallation des communautés dans la mise en œuvre de projets de développement, doivent répondre à des normes.

Durant cinq jours (12 au 16 septembre 2022), des membres du MCA-Niger ont été formés sur cette thématique.

Cette formation de haut niveau a permis aux participants d’appréhender davantage les enjeux et les exigences relatifs à la réinstallation des populations affectées par le projet (PAP) eu égard aux standards internationaux et nationaux en la matière.

Les participants viennent de différentes équipe du MCA-Niger.

Cette rencontre a été aussi l’occasion de passer en revue les approches utilisées dans l’implémentation de Programme de Restauration des Moyens de Subsistance (PRMS) afin de réhabiliter les personnes affectées par le Projet dans les mêmes conditions, si ce n’est les améliorer par rapport à la situation avant leur délocalisation et la perte de leurs moyens d’existence.

Le Directeur des Affaires Transversales de MCA-Niger, Justinien Bacirongo a exprimé sa satisfaction au terme de la formation.

Alphabétisation : les apprenants ont reçu leur certificat à Gaya

L’événement qui consacre la fin du processus de formation de milliers d’apprenants, s’est déroulé le mercredi 10 août 2022 dans les locaux de la préfecture de Gaya.

La rencontre a été présidée par le Préfet du département. Les représentants des différentes communes de Sambéra et Tanda, les services techniques départementaux ainsi que les élus locaux et les consultants Cowater et ONEN ont également pris part à la cérémonie ainsi qu’une importante délégation de MCA-Niger.

A la suite d’un diagnostic qui a révélé un faible niveau d’alphabétisation des producteurs bénéficiaires des activités du projet Irrigation du Compact du Niger, il est ressorti clairement le besoin d’organiser une campagne d’alphabétisation. Ce prérequis leur permettrait de suivre confortablement le cycle de mise à niveau éducatif pour développer les compétences de base en lien avec leurs activités quotidiennes notamment l’agriculture, la gestion associative, la commercialisation, la tenue des comptes, etc.

Grâce à ces notions de base en alphabétisation, les participants ont été formés en nutrition, hygiène gestion budgétaire de base, utilisation de registres et documentation pour les plans d’affaires de leurs structures coopératives.

Pour ce programme d’alphabétisation fonctionnelle, MCA-Niger s’était fixé comme objectif d’alphabétiser 3000 bénéficiaires et de donner le certificat 2400 apprenants dans la zone de Gaya.

A l’issue de la formation, les résultats ont été élogieux avec un taux de finition de 99,02% et un taux de réussite de 68,97%. « Les résultats, tels qu’évoqués ci-dessus contribueront à l’atteinte des objectifs de l’éducation et de formation de mon département ministériel (…) ainsi qu’aux autres politiques et programmes de développement actuels du Niger », a rappelé le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Education nationale.

« A présent, il faut une stratégie de consolidation et de pérennisation des acquis en les inscrivant dans la durée », a plaidé Zakou Aminata Samaké, Directrice du Projet Irrigation et Accès aux Marchés, représentante du Directeur Général du MCA-Niger.

Zakou Aminata Samaké a appelé à une pérennisation des acquis.

Ces sessions d’alphabétisation interviennent dans le cadre de la mise en œuvre de la sous-activité Service d’Accompagnement Agricole (SAA) du MCA-Niger.

Projection de film retraçant le processus de la formation et les réactions des bénéficiaires.

Des projections de film ont montré le processus de formation et de poignants témoignages des participants.

Après Gaya, cette même cérémonie aura lieu à Konni (Tahoua) le 17 août prochain.

 

 

 

 

 

Rencontre sur le droit foncier des exploitants du périmètre irrigué de Konni

Quelle approche pour l’inscription des droits fonciers des exploitants sur le titre foncier du périmètre irrigué de Konni ?

Des experts fonciers du Niger tentent de répondre à cette problématique lors d’un atelier organisé du 9 au 10 août 2022 par MCA Niger à Niamey.

 

Rodrigue Marie Galbert Batiano, Manager chargé du Foncier à MCA-Niger précise que les discussions visent à créer un cadre d’échanges entre les experts fonciers afin d’opérer un choix définitif sur l’option idoine d’inscription des droits fonciers des exploitants sur le titre foncier-mère du périmètre irrigué de Konni dont les travaux réhabilitation sont en phase de finition.

La rencontre doit orienter les parties prenantes sur l’option idoine pour l’inscription des droits fonciers des exploitants du périmètre de Konni sur le titre foncier-mère du Niger.

Cette rencontre va déboucher sur des résultats et recommandations à l’endroit des parties prenantes afin de garantir d’une part une bonne mise en œuvre des activités de sécurisation foncière sur le périmètre irrigué de Konni et d’autre part, opérer le choix d’option qui servira de référence à la réalisation du processus d’inscription des droits fonciers des exploitants sur un titre foncier-mère au Niger.

MCA-Niger et MCC font le point des projets

Le compte à rebours pour la clôture du Compact du Niger est enclenché. Les équipes de MCA-Niger redoublent d’ardeur et d’initiatives pour finaliser les différentes activités selon les standards.

C’est en ce sens que s’est tenue  à Niamey du 26 au 30 juillet 2022, une rencontre  afin de plancher sur l’état d’exécution de certains projets et donner les orientations idoines.

Cette réunion devra déboucher sur des décisions indispensables à la finalisation de certains projets.

Les équipes de MCA-Niger et du bailleur MCC, ont passé en revue des sujets inhérents à l’irrigation avec en toile de fond, le périmètre hydroagricole de Konni dont la réhabilitation est en phase de finition. « La réhabilitation de Konni est bien avancée à plus de 80% », renseigne le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou.  Les travaux de conservation des eaux et des sols, la défense et la restauration des sols (CES/DRS) pour le périmètre de Konni ont également meublé les échanges.

Ajustement du projet d’irrigation de Sia Kouanza

L’autre centre d’intérêt demeure les activités d’irrigation à Sia-Kouanza (région de Dosso). « Nous avons proposé un réajustement qui nous satisfait; nous l’avons proposé au Ministre de l’Agriculture qui l’a approuvé », affirme le DG de MCA-Niger.

Egalement abordées, des questions relatives aux couloirs de transhumance et les marchés à bétail dont le processus de passation de marchés est en cours.

Autres centres d’intérêt de cette rencontre, les réformes. Pour celle du secteur de l’élevage, les travaux ont passé en revue les dernières étapes afin de finaliser la mise en place du Fonds de vaccination ; l’accompagnement à apporter aux autorités dans la gestion des eaux souterraines, a été également discuté.

« Nous avons vu beaucoup de progrès… », Catherine Ntep.

Catherine Ntep, Vice-Présidente de MCC, chargée des Opérations du Compact, appelle à finir en beauté. « Il nous reste 18 mois pour la mise en œuvre. On a déjà vu beaucoup de progrès avec les routes et le périmètre de Konni. Il faut finir fort ! »

MCA-Niger sensibilise des communautés de Dosso sur les actes fonciers

Dans la mise en œuvre de l’activité Agriculture résiliente au climat (CRA), en particulier des Sous-ICRIPs (Plans d’Investissements Résilients au Climat), des études Etudes d’Impact Social ont été menées sur les différents sites prévus pour les infrastructures relatives à la petite irrigation dans la région de Dosso.

Les communautés ont adhéré à la proposition de retrait d’actes fonciers non conformes.

Malheureusement, des actes de transaction foncière (actes de donation) ont été établis à ce stade contrairement à l’esprit de la norme d’acquisition des terres (NP5 de la SFI) et des standards de l’Etat en matière de sécurisation foncière.

Cette mission est destinée à échanger avec les communautés concernées et surtout inviter l’autorité compétente à prendre un arrêté pour le retrait des actes concernés.

Pour ce faire, la mission de MCA-Niger a organisé depuis le 31 mai 2022 des rencontres publiques dans la commune de Kargui-Bangou, notamment les villages de Toulmey, Boulal, Tamo Koira, Rabba et la commune de Tessa, précisément les villages de Mamane dey, Falwal-Tessa, Leyley-Gorou et Tourobon.

 

Au terme de ces échanges, les communautés locales ont unanimement marqué leur adhésion à la nouvelle démarche qui a permis aux autorités communales de prendre un arrêté portant sur le retrait des actes non conformes.

MCA-Niger est appuyé dans cette activité par le Secrétariat Permanent du Comité National du Code Rural et ses démembrements et les autorités municipales des communes visitées.

Le pouvoir de police rurale, au centre d’une rencontre organisée par MCA-Niger

Dans le cadre de ses activités sur la gouvernance foncière, MCA-Niger a regroupé à Konni du 31 mars au 1er avril 2022, des parties prenantes pour une rencontre de partage d’expérience sur l’exercice du pouvoir de police rurale.

Il s’agit de partager les bonnes pratiques et les enseignements tirés de Konni en matière d’exercice de pouvoir de police rurale (dans le cadre de la réhabilitation du périmètre irrigué) et d’échanger sur les expériences issues des autres régions du pays.

Les résultats de cet atelier vont nourrir les réflexions sur les réformes du foncier au Niger.

Cet atelier répond aussi à la problématique du foncier rural qui peut être porteur d’iniquité et de conflits. Pour y faire face, la mise en place des dispositifs efficaces et efficients de régulation des marchés fonciers et des dynamiques foncières s’impose.

Les résultats de cette rencontre vont alimenter les réformes foncières engagées par le Secrétariat Permanent du Comité National du Code Rural pour améliorer le cadre législatif et réglementaire et les outils opérationnels de la police rurale.