Conseil d’Administration de MCA-Niger : les projets passés en revue

L’état d’avancement des différents projets du Compact a constitué le point d’orgue de cette rencontre tenue ce mardi 14 septembre 2021 à Niamey.

Les Administrateurs de MCA-Niger se sont réjouis des avancées notables dans la réhabilitation des routes (RN7, RN35 et la Route rurale de Sambéra).

Ils ont encouragé MCA-Niger à poursuivre l’exécution de ce projet sur la même lancée.

Au 31 Août 2021, le taux d’avancement physique de la RN7 (tronçon Dosso-Bella II, 84 km) est de près de 29%, soit un rendement de près de 90% sur les données prévisionnelles. Pour la RN35, Margou-Gaya, (180 km) et Route Rurale Guitodo-Sambéra (37km), la réalisation est respectivement de 29% et 43%.

La rencontre a aussi eu droit à un exposé sur la mise en œuvre des projets pour le compte de l’Activité des Communautés Résilientes au Climat avec en toile de fond, la signature de 8 contrats de 7,3 milliards FCFA consacrés essentiellement à la Gestion Durable des Terres et l’Appui à l’Intensification Agricole. A l’issue de cette activité plus de 70 mille hectares de terres seront récupérés pour les besoins agricoles et pastoraux.

Pour les sites irrigués, au total 7 contrats d’une valeur de 1,8 milliard FCFA ont été signés en vue de la conduite des études de faisabilité pour l’aménagement de 73 sites (plus 400 hectares).

Projets irrigation, le Conseil « préoccupé »

Les membres du Conseil d’Administration ont exprimé leur préoccupation devant le retard accusé dans la mise en œuvre des projets d’irrigation, notamment à Konni (région Tahoua) et Sia-Kouanza (région de Dosso).

Le Conseil appelle MCA-Niger à redoubler d’efforts dans les projets d’irrigation.

La réhabilitation du Périmètre irrigué de Konni connait un retard que le CA a appelé à résorber avec célérité. Au 31 août 2021 et au terme de 22 mois d’exécution, soit 90% du délai, on enregistre un taux d’exécution des travaux de 42%. Le Ministre de l’Agriculture a exhorté MCA-Niger à agir avec diligence pour surmonter les goulots d’étranglement.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou a rassuré les Administrateurs sur les mesures hardies et idoines mises en place pour juguler cette situation.

L’Ambassadeur des USA au Niger, Eric Whitaker et la 1ere Conseillère, Susan N’Garnim.

En marge des travaux de la 13e Session ordinaire du Conseil d’Administration de MCA-Niger, la Première Conseillère de l’Ambassade d’Amérique au Niger, Susan C. N’Garnim a été présentée aux membres par l’Ambassadeur, Eric Whitaker.

 

 

 

 

Les travaux de réhabilitation des routes progressent à pas de géant

La réhabilitation de laRN7, RN35 et de la Route Rurale Guitodo-Sambéra se poursuit dans les règles de l’art.

La première portion de cette route Dosso-Bella II prend forme déjà avec les premières couches qui y sont posées. L’exécution des travaux financée par MCA-Niger a été confiée à l’Entreprise SOGEA SATOM.

 SATOM rassure

Selon le Directeur du Projet à SATOM, Evariste Rouamba, les travaux sont organisés en 3 sections (Base vie-Sambera 23 Km, PK 62-PK 40, zone urbaine de Dosso). Ils se déroulent sans encombres malgré l’hivernage.

Les travaux routiers sur la première section ont porté sur l’élargissement de la voie, la déviation et la consolidation de la couche avant l’enrobé.

Engin traçant une déviation sur la RN7.

La prochaine étape de l’avis des experts sur place sont relatifs aux travaux sur la 2ème section avec 40 km en déviation tout le long de la route, le débroussaillage pour l’élargissement de l’emprise en 10,46 m de plateforme en couche fondation selon les normes.

Quant aux deux autres voies en réhabilitation, la RN 35 (Margou-Gaya, 183 km) et la Route Rurale (Sambéra-Guitodo, 37 km), les ouvrages critiques identifiés sont aujourd’hui terminés. La Route Rurale de Sambéra est en phase d’achèvement et les travaux avancent vers Falmeye par les ouvrages et le terrassement.

Ouvrier travaillant sur le chantier devant recevoir un ouvrage sur la RN35.

De manière générale, les chantiers ont pris leur envol. Le quotidien de ces zones est rythmé par le vrombissement interminable, les mouvements incessants des engins lourds et le chahut quotidien des chargeuses de la carrière de concassage de Ouna vers les chantiers.

Les communautés dans une attente positive

Le niveau de collaboration avec les bénéficiaires est encourageant d’après le chef de mission de la SATOM.

« On privilégie la bonne collaboration avec tous les intervenants en essayant d’être à l’écoute de tout le monde par la prise en compte des doléances des populations », rassure-t-il.

C’est un satisfecit général qui se dégage d’après les témoignages des riverains et les usagers rencontrés dans les différentes localités.

« J’exhorte MCA-Niger à poursuivre les travaux en accélérant la cadence », a lancé Kolani Nifanam, opératrice économique togolaise qui emprunte la RN7 depuis plus de 20 ans. Elle ronge ses freins depuis que son camion est tombé en panne voilà deux jours sur cette voie.

Kolani Nifanam, commerçante Togolaise.

Chaibou Garba, un habitant du village de Youti Koara concerné par les travaux, assimile cette réhabilitation de la RN 37 à « une bouffée d’oxygène pour les riverains ». Sakina, boutiquière à Guitodo, met en avant l’essor économique de la zone comme une des conséquences de la réhabilitation de cette voie. « Mes affaires marchent et nous nous efforçons au quotidien à fournir satisfaction à nos clients en grande majorité des ouvriers. »

Chaibou Garba, un habitant du village de Youti Koara.

Le Bureau AIC Progetti SpA représenté sur le chantier par une Mission de Contrôle assure le Contrôle et la Surveillance des travaux de réhabilitation de la RN7 pour le tronçon Dosso-Bella II (83 km) et la gestion d’entretien par niveaux de service (GENiS) de l’ensemble de l’Axe Dosso-Bella II-Gaya (157 km).

Toutes ces activités sont mises en œuvre dans le strict respect des exigences du MCA-Niger en matière environnementale, de Genre et inclusion sociale et de Réinstallation des personnes affectées par les différents chantiers.

Reportage état d’avancement de la RN7, RN35 et RRS

Les premières couches d’une section de la RN7 déjà posées.
Au Niger, les travaux de réhabilitation de la RN7 (tronçon Dosso-Bella II, 83 km), RN35 (Margou-Gaya, 183 km) et de la Route rurale Guitodo-Sambéra (37 km), financés par MCA-Niger, se déroulent sans encombre. ​
L’équipe Communication de MCA-Niger s’y est rendue en ce mois d’août 2021.
Reportage.

Les principaux acteurs du secteur routier formés sur le GENIs

La formation se déroule ce 16 juin 2021 dans les locaux du MCA-Niger et porte sur une nouvelle approche dans la gestion et l’entretien des routes.

Cette session sur la Gestion et Entretien par Niveau de Service (Genis) va permettre aux principaux acteurs impliqués dans l’entretien routier de comprendre et s’approprier les différents concepts, tels sont les principaux objectifs de l’atelier.

Le Genis est une innovation en matière de gestion et d’entretien routier au Niger. L’approche sera expérimentée sur les routes qui seront réhabilitées par le Compact. Celles-ci comprennent notamment la RN7 (Dosso à Bella 2) longue de 83 Km, la RN35 (Margou à Gaya) sur une distance 183 Km et la route rurale Guitodo-Sambéra qui est une bretelle de 37 Km qui relie ces deux principales voies.

Bien que nouvelle au Niger, le Genis est déjà utilisé dans de nombreux pays au monde et particulièrement en Afrique, notamment au Tchad, Nigeria et au Libéria. Le GENIS offre en effet  de nombreux avantages à savoir une nette amélioration de la qualité des infrastructures routières et le décalage du seuil de l’entretien périodique qui permettent de faire des économies de coûts considérable de l’ordre de 10% à 40% selon les administrations routières ayant opté pour ce changement.

A cette rencontre, on note la présence remarquable des représentants du Fond d’Entretien Routier (FER), de l’Agence de Maîtrise d’œuvre de l’Entretien Routier (AMODER), de la Cellule d’Audit Courant d’Entretien Routier (CACER) et du Ministère de l’Equipement.

« Avoir des routes entretenus et durables est un atout indispensable pour tout pays qui souhaite avancer sur la voie du développement. Après tout il n’y a pas développement sans le développement des routes » a rappelé le Directeur Général du MCA-Niger aux participants.

Les autorités nigériennes se félicitent des progrès du Compact

Dans un message au Directeur Général de MCA-Niger daté du 27 mai 2021, à propos des projets du programme Compact, le Président de la République du Niger affirme suivre « avec intérêt l’évolution du partenariat entre le Niger et MCC » et se dit, « désireux de le renforcer à travers une consolidation des acquis et davantage d’efforts au niveau des politiques publiques pour garantir l’éligibilité du Niger au Compact bilatéral et régional Bénin-Niger. »

La réhabilitation des routes, un volet phare du Compact.

Le Président de la République salue l’équipe de MCA-Niger et les responsables de MCC pour « les actions concluantes de votre institution au profit du Niger. »

Le Compact est un Programme de développement sur cinq années, signé entre le Gouvernement nigérien et les Etats Unis d’Amérique pour une enveloppe de plus de 250 milliards de FCFA.

Cet ensemble de projets dans l’irrigation, l’agriculture, l’élevage et la réhabilitation des routes, est entré en vigueur le 26 janvier 2018

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est l’entité américaine chargée d’administrer ce Programme dont la gestion opérationnelle est du ressort du Millennium Challenge Account – Niger (MCA-Niger).

L’objectif ultime du Compact du Niger est de contribuer à réduire la pauvreté par la croissance économique !

Lancement officiel des travaux de réhabilitation de la Route Nationale N°7 par le Président de la République du Niger, le 03 novembre 2020

Réhabilitation tronçon Dosso-Bella II : les travaux lancés

Le coup d’envoi de la remise à neuf de cette portion de 83 km de la RN7 a été donné ce mardi 3 novembre 2020 par le Chef de l’Etat nigérien Issoufou Mahamadou lors d’une cérémonie à Dosso, à 140 km au Sud-Est de Niamey, la capitale.

La RN7, une infrastructure indispensable au développement économique du Niger, dixit le DG de MCA-Niger, Mamane Annou.

La RN7 est une voie stratégique dans le développement économique du Niger. Elle le relie aux ports des pays de la côte, Bénin et Togo notamment. « La RN7 rénovée supportera trafic hautement intense, que les spécialistes projettent à environ 1000 camions par jour… Aujourd’hui un poids lourd met 10h entre Bella II et Dosso. Ce même camion mettra moins de 2h de temps après rénovation », a déclaré Mamane Annou, le Directeur Général de MCA-Niger.

Exigences de qualité

En vue d’assurer la durabilité de cette infrastructure de plus de 32 milliards de FCA, MCA-Niger va introduire une approche inédite et novatrice au Niger, GENiS, la Gestion par niveau de services, qui « responsabilise l’entreprise après les travaux à maintenir la route à son niveau optimal de service », a ajouté Mamane Annou.

Le PCA de MCA-Niger, Ouhoumoudou Mahamadou.

Le Président du Conseil d’Administration de MCA-Niger Ouhoumoudou Mahamadou a salué la qualité des relations entre le Niger et les Etats Unis symbolisée entre autres par le Compact, un financement dont l’une des concrétisations est la réhabilitation de cette voie de même que la RN35 Margou-Gaya et la Route Rurale Guitodo-Sambéra. Ces deux dernières voies seront restaurées en terre améliorée.

Des diplomates accrédités au Niger ont pris part à la cérémonie…
…de même qu’une foule des grands jours.

Pour sa part le Ministre de l’Equipement Kadi Abdoulaye a relevé l’engagement des pouvoirs publics à doter le pays d’infrastructures indispensables à l’épanouissement des populations. Il a précisé en outre les caractéristiques techniques de cette voie à réhabiliter.

Le Ministre de l’Equipement Kadi Abdoulaye lors de son intervention.

Des ouvrages et traversées seront reconstruits aux standards requis d’efficacité et de sécurité au terme de ces travaux. La RN7 sera élargie avec une base en grave bitume et une couche de roulement en béton bitumineux à module élevé (BBME). Les traversées des agglomérations seront éclairées et les passages piétons matérialisés et pavés.

Les travaux de réhabilitation de cette section de l RN7, Dosso-Bella II vont durer 20 mois.