Projet de petite irrigation à Sia-Kouanza : les entreprises informées sur les offres

Cette rencontre organisée ce jeudi 14 octobre 2021 sous forme de visioconférence, est destinée à sensibiliser les prestataires sur le projet d’aménagement des périmètres de Sia-Kouanza (région de Dosso) afin qu’ils puissent mieux appréhender les possibilités de collaborer avec MCA-Niger.

Ces nouveaux périmètres seront réalisés dans les communes de Tanda et Sambéra sur une superficie de 640 hectares. Cinq zones d’aménagement réparties en trois tranches sont concernées

Ce projet d’irrigation permettra de mettre en valeur 3500 ménages, soit environ 35000 bénéficiaires directs.

Après la présentation du projet, les participants ont eu droit à un exposé sur les exigences et les particularités des procédures de passation de marché appliquées par MCA-Niger.

Ce projet d’irrigation va impacter 35000 bénéficiaires directs.

Les différentes réponses apportées par les services techniques de MCA-Niger ont éclairé les lanternes des uns et des autres.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou a émis le vœu de voir beaucoup de prestataires manifester leurs intérêts aux offres en préparation pour la mise en œuvre de cet important projet.

 

 

 

 

 

Unité de transformation de viande ‘’kilichi’’ de Chadakori, expression du soutien de MCA-Niger au Secteur Privé

MCA-Niger dans son appui au Secteur Privé a octroyé des subventions à plusieurs organisations agropastorales spécialisées dans la production, la transformation et la commercialisation de produits agricoles.

Au nombre de ces groupements bénéficiaires, la Coopérative des Jeunes Bouchers de Chadakori (Commune Rurale) de la région de Maradi.

Les activités de cette Coopérative ont connu une montée en puissance de la production de Kilchi (viande séchée) grâce à ce financement.

Elle s’est dotée et d’un local et d’une unité de fabrication dans des conditions optimales d’hygiène et de sécurité. Ces équipements modernes permettent à la coopérative de voir l’avenir avec plus d’assurance.

Activités florissantes

L’objectif général de ce projet financé à hauteur de 58 millions de FCFA est d’améliorer les conditions de vie de 30 jeunes bouchers, membres de l’Association de manière directe à travers l’amélioration des revenus issus de leurs activités.

Cet appui a sensibilement impacté les activités de cette jeune coopérative, selon son Président Saadou Oumarou. Celui-ci se félicite des conditions optimales d’hygiène et de sécurité garanties par les infrastructures et les équipements. La demande quotidienne de la clientèle ne cesse de croitre, affirme-t-il, sourire en coin.

« Les témoignages des consommateurs nous réconfortent quant à la qualité de nos produits », se réjouit Inoussa Oumarou, Vice-Président des Jeunes Bouchers.

Grâce à la subvention de MCA-Niger, cette coopérative peut produire le  »Kilichi » dans des conditions d’hygiène et de sécurité certaines.

La coopérative ambitionne d’atteindre d’autres marchés en participant à des foires agricoles dans la sous-région.

Dans son soutien au secteur privé, MCA-Niger a déjà alloué le 9 Juillet 2020, plus de 3 milliards FCFA à 52 organisations du secteur privé dans le cadre de la facilité de subventions du programme Compact.

Pour la deuxième phase de cette même initiative, les récipiendaires ont reçu le 14 septembre dernier plus 375 millions de FCFA.

Conseil d’Administration de MCA-Niger : les projets passés en revue

L’état d’avancement des différents projets du Compact a constitué le point d’orgue de cette rencontre tenue ce mardi 14 septembre 2021 à Niamey.

Les Administrateurs de MCA-Niger se sont réjouis des avancées notables dans la réhabilitation des routes (RN7, RN35 et la Route rurale de Sambéra).

Ils ont encouragé MCA-Niger à poursuivre l’exécution de ce projet sur la même lancée.

Au 31 Août 2021, le taux d’avancement physique de la RN7 (tronçon Dosso-Bella II, 84 km) est de près de 29%, soit un rendement de près de 90% sur les données prévisionnelles. Pour la RN35, Margou-Gaya, (180 km) et Route Rurale Guitodo-Sambéra (37km), la réalisation est respectivement de 29% et 43%.

La rencontre a aussi eu droit à un exposé sur la mise en œuvre des projets pour le compte de l’Activité des Communautés Résilientes au Climat avec en toile de fond, la signature de 8 contrats de 7,3 milliards FCFA consacrés essentiellement à la Gestion Durable des Terres et l’Appui à l’Intensification Agricole. A l’issue de cette activité plus de 70 mille hectares de terres seront récupérés pour les besoins agricoles et pastoraux.

Pour les sites irrigués, au total 7 contrats d’une valeur de 1,8 milliard FCFA ont été signés en vue de la conduite des études de faisabilité pour l’aménagement de 73 sites (plus 400 hectares).

Projets irrigation, le Conseil « préoccupé »

Les membres du Conseil d’Administration ont exprimé leur préoccupation devant le retard accusé dans la mise en œuvre des projets d’irrigation, notamment à Konni (région Tahoua) et Sia-Kouanza (région de Dosso).

Le Conseil appelle MCA-Niger à redoubler d’efforts dans les projets d’irrigation.

La réhabilitation du Périmètre irrigué de Konni connait un retard que le CA a appelé à résorber avec célérité. Au 31 août 2021 et au terme de 22 mois d’exécution, soit 90% du délai, on enregistre un taux d’exécution des travaux de 42%. Le Ministre de l’Agriculture a exhorté MCA-Niger à agir avec diligence pour surmonter les goulots d’étranglement.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou a rassuré les Administrateurs sur les mesures hardies et idoines mises en place pour juguler cette situation.

L’Ambassadeur des USA au Niger, Eric Whitaker et la 1ere Conseillère, Susan N’Garnim.

En marge des travaux de la 13e Session ordinaire du Conseil d’Administration de MCA-Niger, la Première Conseillère de l’Ambassade d’Amérique au Niger, Susan C. N’Garnim a été présentée aux membres par l’Ambassadeur, Eric Whitaker.

 

 

 

 

Réunion de lancement des réformes du système des statistiques du Niger

Cette activité est une des composantes du Compact du Niger, étant donné l’importance des statistiques dans la définition des politiques de développement sur la base de données fiables.

La réunion de démarrage s’est tenue ce 13 Septembre 2021.

Les données statistiques sont indispensables dans la définition des politiques publiques.

Parties prenantes concernées par cette rencontre de partage, les représentants de MCA-Niger, MCC et UNOPS.

Le Groupement GOPA Worldwide Consultants est chargé de conduire cette mission d’appui à la réforme du Système Statistique National du Niger en vue d’améliorer la production statistique du pays.

Les participants ont planché sur les aspects méthodologiques et le plan de travail.

Atelier sur l’amendement et validation des outils de suivi-évaluation de la gestion durable des terres

 

La redevabilité, la transparence et l’apprentissage, des valeurs cardinales de la mise en œuvre du Compact.

La rencontre de deux jours à Dosso est consacrée à la validation des outils de suivi et évaluation dans le cadre des activités d’appui à l’intensification agricole et de quantification des activités dans le cadre des Plans d’Investissements Résilients au Climat (ICRIP).

C’est fort de la portée de cet exercice que le Directeur de Suivi et Evaluation de MCA-Niger a souligné d’entrée le rôle des instruments de mesure dans les projets du Compact. « Les principes cardinaux de la stratégie de suivi évaluation des Compacts sont : la redevabilité, la transparence et l’apprentissage. » Selon Julien Tougouri, « Ceci nous impose le devoir de rendre compte de toutes les actions que nous menons dans le cadre de la mise en œuvre de toutes les activités de cet ambitieux programme de développement qu’est MCA-Niger. »

Harmoniser les approches d’évaluation

La mise en œuvre des activités de l’activité Agriculture Résiliente au Climat (CRA) de MCA-Niger implique les services de plusieurs consultants pour le développement des ICRIPs.  Ces Plans d’Investissements Résilients au Climat se déclinent entre autres en ouvrages de récupération des terres, aires de pâturage, régénération naturelle assistée et en aménagement des marres.

Ces activités impactent directement les populations et génèrent un flux important d’informations qui servent aux opérations de suivi de la performance dans la mise en œuvre des activités et au suivi de la fourniture des livrables conformément aux cahiers de charge des consultants.

La rencontre de Dosso est une occasion pour les participants de parvenir à une méthodologie harmonisée et des outils standardisés de quantification et de suivi des activités réalisées.

Attendus de cet atelier, deux produits : les outils harmonisés de suivi de l’intensification agricole et ceux relatifs à la gestion durable des terres.

MCA-Niger offre des outils de communication au Code Rural

Nouvelle concrétisation du partenariat stratégique entre MCA-Niger et le Secrétariat Permanent du Code Rural, la remise ce 2 septembre 2021 de différents supports de communication sur la Gouvernance et la Sécurisation foncière dans les quatre régions d’intervention du Compact au Niger.

L’objectif de cette action est d’outiller les différentes structures dans les collectivités locales à mieux assurer les actes de sécurisation foncière dans le respect des textes du Code Rural, selon Rodrigue Bationo, Manager du Foncier au MCA-Niger.

La sécurisation et la gouvernance foncière de qualité au cœur de cet appui de MCA-Niger, Rodrigue Bationo de MCA-Niger.

Pour le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou, « le plus grand défi demeure l’information » pour prendre en compte les problématiques foncières dans les activités agricoles et pastorales.

Le représentant du Secrétaire Permanent du Code Rural, Idi Leko a salué cette sollicitude et cet « appui important, qui, a-t-il précisé, servira aux différents niveaux de la chaine. »

Le lot d’outils remis d’une valeur de près de 32 millions de FCFA, est composé notamment de recueils et textes de lois du Code Rural, manuels de procédures d’inscription des droits fonciers au dossier rural, manuels de procédures de gestion des ressources naturelles, des boîtes à images et des supports de communication dont des banderoles et dérouleurs.

MCA-Niger avait déjà fourni au Code Rural des véhicules et équipements de bureau pour une meilleure prise en charge des préoccupations liées au foncier.

 

Accords d’entité : MCA-Niger fait le bilan de leur mise en œuvre

En vue de réaliser les différents projets dans le cadre du Compact, MCA-Niger a noué des partenariats avec des services publics afin de faire appel à leurs expertises. Ce 1er septembre 2021, en compagnie de ces entités, il passe en revue ces accords.

La Directrice du projet Irrigation et Accès aux Marchés, Aminata Samaké Boubacar a relevé le rôle incontournable joué par les entités étatiques dans la mise en œuvre des projets. « Vous jouez un rôle prépondérant pour la réussite du Compact et aussi pour la consolidation des acquis au profit des bénéficiaires après le Compact », a-t-elle déclaré.

Aminata Samake a salué le rôle des partenaires dans la mise en œuvre du Compact.

Ce bilan à mi-parcours va permettre au MCA-Niger et aux points focaux des ministères et institutions partenaires de définir un plan d’action afin de réaliser efficacement toutes les activités prévues dans les accords d’entité avant la fin du Compact.

Le Programme Compact du Niger est composé de deux axes, le projet Communauté Résiliente au Climat et le projet Irrigation et Accès aux Marchés. Ce dernier fait l’objet de la présente rencontre.

Les accords couvrent principalement le développement de périmètres irrigués dans les régions de Tahoua et Dosso, le Service de gestion et facilitation des activités d’accès aux marchés déclinée, les Infrastructures Routières d’Accès aux marchés et la réforme de politiques.

Après la présentation et la validation du bilan à mi-parcours, le plan d’actions pour la période restante du Compact a été présenté et discuté pour une mise en œuvre encore plus efficace de chaque accord.

Au nombre des partenaires de MCA-Niger, le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de l’Hydraulique de l’Assainissement, le Ministère de l’Environnement, l’Office National des Aménagements Hydroagricoles (ONAHA) et le Secrétariat Permanent du Code rural.

 

MCA-Niger et le BNEE planchent sur le cadre de la Gestion Environnementale et Sociale du projet d’irrigation de Sia-Kouanza

 Dans la préparation des activités de la petite irrigation prévue à Sia-Kouanza, une rencontre se tient à Dosso afin d’évaluer le rapport provisoire du Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES).

Ce Projet de développement de la petite irrigation portera sur les basses terrasses de Sia-Kouanza, dans la région de Dosso.

Cet atelier est organisé par le Bureau National d’Evaluation Environnementale (BNEE) le 31 août et le 1er septembre 2021.

La validation de ce rapport est un préalable indispensable à MCA-Niger pour avancer de façon significative dans le développement de ce projet.

 

Dosso : démarrage de la campagne de sensibilisation sur la santé animale

Les rencontres de sensibilisation des populations sur la santé animale ont démarré le samedi 27 Août dans la région de Dosso par la localité de Loga, première étape de la campagne qui va durer 12 jours. Cette caravane se poursuivra également dans les villes de Birni N’Gaouré, Doutchi et Gaya.

Le théâtre comme moyen de sensibilisation. 

De manière spécifique, il s’agit de sensibiliser les éleveurs sur l’impérieuse nécessité de la vaccination du cheptel contre la Péripneumonie Contagieuse Bovine (PPCB) et la Peste des Petits Ruminants (PPR) et le marquage auriculaire.

La Campagne de Sensibilisation sur la Santé Animale au Niger (CASSANI) a été initiée dans le cadre de l’activité Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) du MCA-Niger en collaboration avec le Ministère de l’Elevage. L’objectif étant de renforcer le plaidoyer en faveur de la vaccination animale afin d’atteindre la barre de 80% du cheptel bovin et petits ruminants en mettant en outre l’accent sur le marquage auriculaire des petits ruminants.

Parmi les outils mis en branle pour cette communication de masse, des séances de projection de films de sensibilisation, des sketches animés par des troupes théâtrales et des échanges directs avec les éleveurs pour les inciter à faire vacciner leurs animaux.

L’élevage représente un volet important du programme Compact à travers le Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS).

MCC félicite MCA-Niger pour les efforts réalisés

Travaux de réhabilitation de la RN7

Dans une correspondance datée du 20 Août dernier, la Vice-Présidente des opérations Compact du MCC a félicité l’équipe du MCA-Niger pour toutes les actions réalisées dans la mise en œuvre du Compact dans notre pays.

Fatema Z. Sumar a relevé avec une grande satisfaction les progrès enregistrés dans les différents projets sectoriels. Ces efforts ont substantiellement amélioré l’efficacité du Compact en « aidant à fournir des services publics de qualité au peuple nigérien ».

« Les progrès récents en matière de gestion de contrats y compris l’amélioration de la soumission dans les délais des livrables et la réduction du temps nécessaire pour approuver les livrables sont particulièrement encourageants ».  Entre autres avancées notoires, la Vice-Présidente des opérations Compact du MCC a relevé notamment « les résultats obtenus dans le respect du budget surtout sur l’amélioration du taux de décaissement pour la DFP Q 14 ».

Des actions à mettre à l’actif du « sens élevé du leadership du Directeur Général » et « la diligence de toute l’équipe du MCA-Niger » et pour lesquelles MCC encourage MCA-Niger à « poursuivre dans cet élan positif ».

Cette lettre intervient quasiment trois (3) mois après le message d’encouragements adressé le 27 Mai dernier à notre Directeur Général et signé du Directeur de Cabinet du Président de la République, exerçant cumulativement les fonctions du président du Conseil d’Administration du MCA-Niger.

Le Compact – c’est un rappel- est un Programme de développement quinquennal signé entre le Gouvernement nigérien et les Etats Unis d’Amérique pour une enveloppe de plus de 250 milliards de FCFA. Entré en vigueur le 26 janvier 2018, il comprend des projets dans l’agriculture, l’élevage et la réhabilitation des routes.

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est l’entité américaine chargée d’administrer ce Programme dont la gestion opérationnelle est confiée à une entité de mise en œuvre dénommée Millennium Challenge Account – Niger (MCA-Niger).

L’objectif du Compact du Niger est de Contribuer à réduire la pauvreté par la croissance économique !

Travaux de réhabilitation du périmètre irrigué de Birni’N Konni
Travaux de réhabilitation de la RN7