Sélection d’un Consultant Individuel en Passation des Marchés pour le MCA-Niger

Référence :  N°ADM/4 I/IC/297/22
Publié le: 30/08/2022
Délais de soumission: 16 septembre 2022 à 10H (heure locale)
Contient des annexes à voir ou télécharger

Formulaire de candidature
Publié : 30/08/2022

Demande de Candidature
Publié : 30/08/2022

Achat d’un ordinateur de bureau (pack office Microsoft et antivirus inclus) pour le Ministère de l’Education Nationale

Référence :  N°IR/MSM/3/Shop/317/22
Publié le: 08/08/2022
Délais de soumission: 22 août 2022 à 10H (heure locale)
Contient des annexes à voir ou télécharger

Demande de Cotation | Demande de Cotation 
Publié : 08/08/2022

MCA-Niger : le Conseil d’Administration a statué sur l’avancement des projets

La 16e Session ordinaire du Conseil d’Administration de MCA-Niger s’est réunie ce 28 juin 2022. Outre l’approbation d’un certain nombre de dossiers soumis à son appréciation, le Conseil d’Administration s’est penché sur l’état d’avancement des projets.

Pour le périmètre irrigué de Konni en réhabilitation, on enregistre un taux global d’avancement des travaux de 75%. Le revêtement en béton des réseaux d’irrigation est quasiment terminé.

Les travaux routiers sur une bonne lancée

Les membres du Conseil ont noté avec « satisfaction » l’avancement à un rythme soutenu des travaux de réhabilitation des routes. Pour le compte de la Route nationale 7 (RN7, le tronçon Dosso-Bella, 83 km), plus de 76 % ont été réalisés et la fin des travaux est prévue pour décembre prochain (2022).

La RN35, Margou-Gaya (180 km) a atteint pour sa part un niveau d’exécution de plus de 67% alors que la Route Rurale Guitodo-Sambéra (37 km) en est à près de 73 %. Les travaux de ces deux voies prennent fin en février 2023.

Le CA a exhorté MCA-Niger à réaliser les projets dans les délais impartis.

Le processus en vue de la réhabilitation et la construction de 17 marchés à bétail dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua et Tillabéry suit son cours.

L’activité Agriculture résiliente au climat a à son actif 16 Plans d’investissement ; la réalisation et la réhabilitation des périmètres irrigués font partie des activités prioritaires. Sur le volet Gestion durable des terres et l’appui à l’intensification agricole, à ce jour, 56000 hectares de terres dégradées ont été récupérés sur les 70.000 prévus, soit 80%.

Dans le cadre de la facilité de subventions, MCA-Niger a alloué plus de 4 milliards de FCFA à 86 projets dans le domaine agropastoral.

Le Président du Conseil d’Administration a encouragé MCA-Niger à redoubler d’efforts pour réaliser les projets dans les délais et selon les standards exigés.

 

 

 

 

Le bilan 2021 du foncier au centre d’une rencontre organisée par MCA-Niger

L’équipe en charge des questions foncières au sein de MCA-Niger et les membres du Projet Communautés Résilientes au Climat (CRC) ont passé en revue l’année 2021 et se sont penchés sur le Plan Foncier 2022 du projet.

Au cours de ces deux jours de travaux, les participants ont planché sur l’élaboration d’un plan de travail de l’ensemble des activités du foncier du projet CRC pour cette année dans la mise en œuvre d’une série d’initiatives dans le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS) et l’Agriculture résiliente au climat (CRA).

Pour Rodrigue Bationo, Manager du Foncier à MCA-Niger,  » La tenue de cet atelier-bilan du plan foncier CRC 2021 s’imposait; les résultats engrangés, les difficultés rencontrées constitueront une référence de bord pour dégager les perspectives d’actions concrètes à mener pour 2022 sur les activités de sécurisation et de Gouvernance foncière dans le projet 2 du Compact du Niger. »

La dimension foncière est sensible et doit être approchée avec minutie et professionnalisme, surtout dans la mise en œuvre de projets structurants comme ceux du Compact du Niger dans lesquels, cette problématique est de mise, notamment dans les activités d’irrigation et celles du Projet Communautés Résilientes au Climat.

MCA-Niger au Salon de l’agriculture et de l’élevage, SAHEL 2020

Le PM Brigi Rafini suit avec intérêt les explications du DG de MCA-Niger sur les projets du Compact.

Le coup d’envoi du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique et l’Elevage (SAHEL) a été donné ce 28 février au Palais du 29 juillet à Niamey.

Du beau monde dans le stand de MCA-Niger !

Acteur clé de la lutte contre la pauvreté, MCA-Niger participe activement à cette rencontre pour expliquer les projets qu’il met en œuvre dans le cadre du Compact.

L’agriculture, l’élevage, l’irrigation et la réhabilitation des routes font partie des axes majeurs de l’intervention de MCA-Niger.

Le Directeur Général de MCA-Niger s’est réjoui de cette opportunité pour édifier les visiteurs et l’opinion dans son ensemble sur les composantes du Programme Compact du Niger financé sur cinq (à compter de janvier 2018) par les Etats-Unis pour plus de 250 milliards de FCFA. Pour Mamane Annou, « la transparence et le respect de standards sont des exigences » indispensables dans la mise en œuvre des projets.

Le DG de MCA-Niger…
en compagnie de ses collaborateurs qui animent le stand au SAHEL 2020.

Le 2 mars, dans l’après-midi, MCA-Niger et d’autres partenaires au développement animent une table-ronde autour du thème, « Les enjeux et les défis de la réforme sur le secteur des engrais ». Il s’agit notamment de l’Observatoire des Marchés des Engrais au Niger (OMEN), du Comité Technique des Engrais au Niger (COTEN), de l’Association Nigérienne des Importateurs et Distributeurs des Engrais (ANIDE).

Le SAHEL 2020, placé sous le thème, « Modernisation du monde rural par la Formation Professionnelle et Technique des Jeunes.  Enjeux et Défis », qui regroupe des exposants venus des différentes régions du Niger et de l’étranger, prend fin le 4 mars prochain.

 

RTI présente la méthode Suivi à haute fréquence

Cette approche proposée par Research Triangle Institute (RTI), appelée High Frequency Monitoring en Anglais, vise à suivre à travers des images satellitaires, le périmètre irrigué de Konni.

La méthode est innovante, utilisera les drones et des satellites afin d’appréhender certains paramètres comme les évolutions dans de cultures, l’utilisation de l’eau et la détermination des rendements.

La High Frequency Monitoring vient compléter et affiner les techniques existantes.

Le choix stratégique de MCA-Niger en faveur de cette technique va appuyer et consolider les efforts de Suivi-évaluation du programme Compact.

Les objectifs assignés à RTI peuvent se résumer en ces points :

1) Développement de l’ensemble des structures de données nécessaires pour l’apprentissage des machines sur la base des indicateurs d’effets tels que les types de culture, la productivité, l’humidité du sol,

2) Classification des modèles d’images qui identifient les cultures et l’humidité du sol,

3) Mesure et projection des types, des couvertures et des mélanges des cultures ainsi que la productivité par lopin de terre pré-identifiée.

Pour ce faire, RTI utilisera une méthode novatrice qui combine quatre technologies : les systèmes d’information géographique (SIG), les images de haute résolution satellitaire, les images de haute résolution obtenues grâce aux drones et l’intelligence artificielle.

Approche novatrice

Le projet devra nouer également des partenariats avec des institutions nationales et des universités locales intéressées par la méthodologie, l’utilisation des données et le transfert de connaissances.

Selon Julien Tougouri, Directeur du suivi-Evaluation à MCA-Niger, estime il s’agit « d’une révolution en la matière ; car elle est innovante. Jusqu’à présent au Niger, poursuit-il, on ne sait pas déterminer de manière scientifique et systématique les rendements des cultures irriguées. »

RTI recueillera les données à deux endroits : le périmètre irrigué de Konni et une autre zone semblable non irriguée qui servira de témoin à la démarche. Ces données pourraient profiter également aux décideurs publics et aux exploitants agricoles pour mesurer les changements qui se produisent.

Photo d’une bananeraie prise par un drone de RTI au Rwanda .

RTI International est un institut de recherche indépendant à but non lucratif qui se consacre à l’amélioration de la condition humaine. Avec plus de 60 ans d’expérience dans les sciences sociales et de laboratoire, de l’ingénierie et du développement international aux Etats-Unis et dans plus de 50 pays, RTI offre des solutions fondées sur la recherche et l’innovation aux questions qui exigent une approche objective et multidisciplinaire.