Des entreprises agricoles formées sur les services financiers et les opportunités d’accompagnement du Compact

MCA-Niger organise à Niamey du 20 au 21 décembre 2021, un atelier d’information sur les services financiers et les opportunités d’accompagnement à l’attention du secteur privé afin de contribuer à réduire la pauvreté par la croissance économique.

Cette rencontre se situe dans le cadre des activités de facilitation de l’accès aux services de financement et de développement. Elle vise à expliquer aux entreprises agropastorales les possibilités que leur offre le Compact du Niger pour accéder au capital, aux services et aux partenariats afin de développer leurs micro entreprises dans la production et la commercialisation des produits agricoles et d’élevage.

La rencontre vise à informer le secteur privé sur les possibilités de financement et d’accompagnent au sein du Compact du Niger.

Parmi les thématiques abordées, les achats et partenariats, la réforme et fourniture de l’engrais et le financement agricole.

Le Directeur Général de MCA-Niger, Mamane Annou a relevé l’adéquation indispensable entre le choix du produit, la demande des clients et le cout du produit vendu.

Le DG de MCA-Niger, Mamane Annou (au micro) a salué la pertinence des thèmes de cet atelier.

Les participants à cet atelier viennent des régions d’intervention du Compact, Dosso, Maradi, Tahoua et Tillabéry.

 

 

MCA-Niger informe le Secteur Privé sur le Fonds de Partenariat du Secteur Privé

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité Agriculture Résiliente au Climat (CRA) pour le compte du volet « Facilités de subventions ».

Plusieurs représentants du secteur privé ont pris part à cette rencontre d’information.

La cible visée est constituée d’entreprises du secteur privé de l’agro-industrie, les engrais, la transformation et la commercialisation des produits agropastoraux.

« La création du Fonds de Partenariat du Secteur Privé trouve toute sa justification dans la réponse adéquate à trouver à une préoccupation majeure relative aux difficultés rencontrées par le Secteur Privé pour financer ses projets. Et le programme Compact est conscient de ce vide à combler pour booster nos activités et asseoir une bonne croissance économique », a rappelé en substance le Directeur Général du MCA-Niger, Mamane M. ANNOU.

Le DG de MCA-Niger, Mamane Annou (au micro).

Les contours et les conditions d’éligibilité de ce fonds doté de 2 millions de dollars, soit près de 1,2 milliards de FCFA, ont été expliqués aux participants par Laminou Saidou, Manager de l’activité Agriculture résiliente au climat et son équipe.

« Ce fonds vient compléter la première fenêtre de financement pour les projets agropastoraux gérés par USADF, United States African Development Found, doté de 9 millions de dollars, soit près de 5 milliards de FCFA », a affirmé la Directrice du Département Agriculture de MCC, Damiana Astudillo, qui a invité les participants à soumettre des projets solides qui présentent un bon potentiel de rendement économique.

Laminou Saïdou lors de sa présentation sur le Fonds de Partenariat du Secteur Privé.

Après l’étape de Niamey, les équipes de MCA-Niger sillonnent à compter de la semaine prochaine les quatre régions d’intervention du Compact, Tillabéry, Dosso, Maradi et Tahoua pour présenter ce fonds au secteur privé de ces zones. L’objectif final est de booster la croissance afin de réduire la pauvreté.

Journée d’information du 14 novembre 2018 à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger, dans le cadre du Projet Communauté Résiliente au Climat (CRC)

MCA-Niger et MCC visitent le site de production de lait de chamelle « Habsou »

Des responsables de MCC et de MCA-Niger se sont rendus ce dimanche matin (28 Octobre) au ranch de production de lait de chamelle dénommé Habsou, situé à Guessel dans la commune de Youri (département de Kollo).

La délégation a échangé avec la promotrice, Habsou Wouro dont le troupeau compte à peu près 170 chamelles pour une production minimum d’environ 5 litres par jour par chamelle.

Une partie du troupeau.
Une partie du troupeau.

Les consommateurs confèrent au lait de chamelle plusieurs vertus parmi lesquelles, la lutte contre la fatigue générale, le diabète et la drépanocytose.

Habsou produit également du fromage de chèvre en utilisant une technique du nord du Niger. Habsou tente d’aider les femmes de la localité à sortir de la pauvreté grâce à la formation qu’elle leur dispense.

La production journalière est de l’ordre de 100 fromages de chèvre et 100 bidons de 1,5 litre de lait de chamelle.

Traite d'une chèvre.
Traite d’une chèvre.

Outre la production et l’entretien des animaux du site, Habsou a évoqué avec ses interlocuteurs les problèmes qu’elle rencontre dans son initiative. Ils portent surtout sur la production de lait. Outre les femmes avec lesquelles elle travaille déjà, de nombreuses autres sont intéressées par cette activité, mais n’ont pas les moyens de réaliser leur rêve.

Pour débuter cette activité, un kit de production composé de trois chèvres et d’un bouc est en effet nécessaire.

L’autre souci majeur est le transport. Ne disposant pas de véhicules frigorifiques pour écouler sa production vers les points de vente à Niamey, elle est obligée de jouer sur l’hygiène et la rapidité du transport. La collecte du lait de chèvre est actuellement faite à moto.

Débuté depuis 2007, ce n’est qu’en 2011 qu’elle a commencé la vente du lait de chamelle. Aujourd’hui, Habsou, 44 ans, emploie huit personnes.

Après avoir échangé avec les équipes MCA-Niger et MCC sur les opportunités que peut offrir le Compact Niger à travers l’engagement du secteur privé, Habsou a émis le souhait de voir son ranch se moderniser dans un futur proche.

La délégation de MCA-Niger était composée du Directeur Général, Mamane M. Annou, de Halimatou Gambo, Manager du Secteur Privé et de Naji Idé Siddo de la Cellule communication. Pour sa part, MCC était représenté par la Vice Présidente chargée des finances, Cynthia Huger, Kristin Penn, Directrice résidente de MCC au Niger et son adjointe, Emilie Greenhalgh Stammer.